Blog

L’art de la connectivité 4.0 : connecter facilement les machines, les faire évoluer rapidement

Published: · Last updated: · 5 min Temps de lecture

Les anciennes et les nouvelles machines se connectent facilement

La construction de logiciels, c’est comme l’urbanisme : les canalisations, les routes, le réseau électrique, l’approvisionnement en énergie, l’eau – les réseaux fondamentaux doivent être présents pour que l’agilité, la mobilité et la création de valeur soient possibles.

Dans les entreprises de fabrication, la création de valeur a lieu dans l’usine. C’est pourquoi, pour la transformation numérique de la production, la connectivité est la porte d’entrée vers l’industrie 4.0 – et la première étape critique pour le succès vers les données intelligentes.

“La connectivité 4.0 est la discipline reine de toute stratégie IIoT réussie”

La saisie et la validation des données comme point névralgique

Dans chaque production, des machines d’âges et de fabricants très différents sont utilisées. Ce n’est que lorsque tous les signaux de toutes les machines et installations sont saisis numériquement de manière uniforme et traduits dans un langage commun que les autres étapes de la transformation numérique sont réussies : Visibilité, transparence, prédictibilité et adaptabilité.

“Sans connectivité, rien ne fonctionne dans l’espace numérique”, peut-on lire dans l’étude McKinsey “Industrial IoT”. C’est pourquoi la “connectivité 4.0” est une discipline reine de toute stratégie IIoT réussie. Seule une connectivité complète permet une évolution à long terme de la production vers des chaînes d’approvisionnement et de service globales et de nouveaux modèles commerciaux.

“Les deux exigences centrales sont : facile à connecter, rapidement évolutif”

Les exigences en matière de connexion des machines

D’un point de vue stratégique, il s’agit de protéger les investissements réalisés dans les parcs de machines existants et de permettre les innovations nécessaires dans les nouvelles solutions informatiques numériques – et ce, le plus simplement et le plus rapidement possible. Les deux exigences centrales de la connectivité 4.0 sont : facile à connecter, rapide à mettre à l’échelle – easy to connect, fast to scale.

  • Premièrement, une solution de connectivité 4.0 doit être adaptable à des parcs de machines hétérogènes et pouvoir connecter toutes les commandes – les anciennes installations existantes (brownfield) tout comme les nouvelles machines (greenfield).
  • Deuxièmement, la solution doit être rapidement évolutive et permettre un déploiement aussi simple que possible de la connexion des machines le long de blueprints et de clusters prédéfinis.

L’évolutivité rapide grâce à un référentiel

“La connexion numérique d’une machine peut être réduite de cinq heures à environ une demi-heure”

L’exigence d’une connexion simple aux machines est satisfaite grâce à des plug-ins prédéfinis. En outre, toutes les normes de communication industrielles doivent être prises en charge, par exemple OPC/UA (Open Platform Communications Unified Architecture), MTConnect (Manufacturing Technology Connect) ou MQTT (Message Queuing Telemetry Transport).

L’exigence d’évolutivité globale est atteinte par le regroupement de l’historique des connexions par type de machine, regroupé dans un référentiel de connexions propre à l’entreprise. Ce nouveau référentiel dans la solution FORCAM FORCE EDGE est une bibliothèque croissante de connexions de machines mises en œuvre jusqu’à présent, à laquelle les entreprises peuvent accéder à tout moment et en tout lieu.

Avec un tel référentiel d’un nouveau genre, les entreprises atteignent une vitesse énorme dans la connexion des machines : Alors qu’une mise en réseau traditionnelle dure en moyenne environ cinq heures par machine, ce temps peut être réduit à environ une demi-heure avec un référentiel – un avantage gigantesque, en particulier pour les acteurs mondiaux disposant de centaines d’usines et de milliers de machines.

“Connectivité 4.0 – Base de la transformation dans le monde des chaînes d’approvisionnement et de service mondiales”

Pour l’ère de l’IIoT, les entreprises ont besoin de solutions qui permettent les innovations souhaitées et protègent les investissements réalisés. Elles ont besoin d’outils et de technologies flexibles et évolutifs qui permettent la transformation dans le monde numérique des chaînes d’approvisionnement et de service mondiales.

L’usine du futur fonctionne avec un modèle de données en temps réel précis et uniforme dans la production et la planification. La connectivité 4.0 en est le fondement : une connexion rapide de toutes les machines de l’usine ainsi qu’une évolutivité mondiale simple de la connexion des machines grâce à un nouveau type de référentiel.

Caractéristiques de la solution FORCAM FORCE EDGE

Connectivité pour toutes les machines, anciennes et nouvelles – indépendamment de l’année de construction et du fabricant. Les plug-ins servent d’interface avec les installations

Toutes les normes de communication industrielles sont prises en charge, par exemple OPC/UA, MTConnect ou MQTT.

Plaque tournante centrale de données pour la normalisation de tous les signaux provenant de machines et d’événements (Machine Connectivity & Model)

API EDGE comme interface avec tous les systèmes tiers

Référentiel machine pour une évolutivité globale

Numériser efficacement les machines avec FOCAM FORCE EDGE

Apprenez-en plus sur la solution et comment elle facilite votre entrée dans la numérisation de votre production.

en savoir plus.

Votre contact

Si vous souhaitez en savoir plus sur les solutions Smart Factory de Forcam, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse suivante : christophe.rebecchi@forcam.com
Christophe possède plus de 26 années d’expérience en direction commerciale et direction générale pour des éditeurs de logiciels de premier plan opérant sur le marché de la digitalisation d'entreprise et de l'automatisation des processus. Après avoir dirigé l'éditeur de logiciels Suédois ReadSoft pendant 18 ans, Christophe Rebecchi a lancé sur le marché Français la filiale de Trintech, puis repris la direction Europe du Sud de Winshuttle et de l'éditeur de RPA Automation Anywhere sur le marché Français, avant de prendre la Direction Générale de l’éditeur de solutions IIoT / MES Forcam pour la France et les pays Francophones.

Christophe Rebecchi

Managing Director at FORCAM

christophe.rebecchi@forcam.com
Nouvelle étude de cas sur la connexion des machines dans notre médiathèque             apprendre plus